Rechercher

Et si on parlait savon ?







Avant tout, il est intéressant de se demander ce qu'est un savon. Comment est-il fabriqué ? Nous avons seulement besoin de corps gras et de soude .

  • un acide gras : huiles ou beurres ou graisse animale ( sodium tallowate pas chez moi )

  • une solution de soude caustique ou de potasse. C'est ce que l'on appelle la « base »

L' artisanal

C'est un mélange dd' huiles et soude , à une certaine température qui entraîne la fameuse saponification. À l'issue de celle-ci se forment de la pâte à savon et la glycérine. c'est ce que nous appelons la saponification à froid (SAF) .Ils sont émulsionnés au mixeur, afin de lancer une réaction chimique, dont la chaleur naturelle, due au contact, produit du savon. C’est pour cela qu’on nomme cette méthode saponification à froid.

C' est à ce stade que nous ajoutons les couleurs , parfums, huiles essentielles et huiles précieuses en surgraissage .Le savon est ensuite mis en moules , il sera démoulé et coupé 24 à 48 heurs après .

Puis partira en cure un mois minimum .




Le (vrai) savon de Marseille

Lui est fabriqué à chaud. L'acide gras et la base (huiles ) sont chauffés à cent vingt degrés pendant 10 jours afin de provoquer plus rapidement la saponification. Ensuite, de l’eau salée est rajoutée, afin d' extraire l'excédent de soude, les impuretés éventuelles mais aussi la fameuse glycérine.

La pate de savon est ensuite coulée dans d' immenses moules .

Le savon sèche 48h et ensuite est découpé.

Il peut être utilisé .


Les façonniers

En Malaisie et en Indonésie , mais hélas ici aussi !

De nombreux fabricants font du savon à chaud, pour le compte de « façonniers »Souvent ces savons ne sont pas très chers , car ils contiennent essentiellement des huiles peu chères , notamment l' huile de palme . On trouve, aussi majoritairement, dans les savons industriels du sodium tallowate qui n’est autre que de la graisse animale. Ces fabricants retirent la glycérine de la pâte à savon, car elle peut être revendue bien plus chère et donc être valorisée dans d’autres cosmétiques ou d’autres industries, comme l’automobile pour la fabrication de lubrifiants. On vous explique plus loin, pourquoi c’est embêtant de ne plus avoir cette glycine dans son savon.

Les industriels du savon achètent des billes, des nouilles de savon (fabriquées à chaud), que l’on nomme bondillons. Ces bondillons sont introduits dans une machine : la boudineuse - cela ne s’invente pas pour en faire sortir une belle savonnette au bout de la chaîne qui pourra être utilisé de suite .


Vous l'aurez bien compris C’est beaucoup plus long pour l’artisan. Fabriquer un savon c’est en tout premier lieu inventer une recette . On étudie, on fabrique on attends la cure on fait tester à nos amis voisins , famille . La formule n’est pas idéale du premier coup ? On recommence ! On reformule, on re-fabrique et on attend de nouveau 4 semaines… Ainsi de suite, jusqu’à ce que tout le monde trouve le savon super .

Il faut ensuite monter un dossier , envoyer les analyses des ingrédients ,la recette, des ,échantillons à un toxicologue ,ou nos savons subissent des tests cela prends environ deux mois .Si les analyses sont bonnes on peux commercialiser après s'être inscrit sur le portail Européen et bien sûr avoir déclaré notre laboratoire à l'ANSM .

À Marseille, les formules existent depuis des siècles , donc seuls les nouveaux produits demandent de la recherche.


Pour les industriels qui mélangent leurs bondillons, pas de temps de séchage, ils obtiennent donc très vite un résultat.


.


Les matières premières : Elles sont beaucoup plus chères pour l’artisan avec des matières premières nobles (olive, coco, karité) et issues de l'agriculture biologique. Alors qu'une savonnerie aux méthodes industrielles se fournira principalement avec des ingrédients beaucoup plus économiques comme l’huile de palme ou la graisse de bœuf. Bien entendu vous trouverez aussi de l’huile d’olive dans des savons fabriqués industriellement. Ingrédients dont les tarifs est négociés en milliers de tonnes par l’industriel, quand l’artisan se contentera de parlementer en litres. La charge des matières premières est donc fort différente entre les deux méthodes de fabrication (de quelques centimes par savon d’un côté, aux euros de l’autre).




La savonnerie artisanale travaille à la main (mélange, façonnage, découpage), ce qui n'est pas le cas de l'industrie qui mécanise toutes les opérations.

Enfin, il va de soi que la quantité produite est carrément différente entre l'artisan et l'industriel. Un artisan seul arrive à fabriquer quelques centaines de savons par semaine. Et il ne traîne pas sur les réseaux sociaux, quoi que !

L’industriel lui, vous parlera en centaines ou milliers d’unités à la minute, assis dans son fauteuil, à étudier les cours de l’huile de palme. Bon à savoir : les Français consomment plusieurs dizaines de millions de tonnes de savons par an, pourtant les artisans savonniers ont du mal à se sortir un salaire mensuel quand l’industrie de la cosmétique fait les grosses fortunes .De plus nous avons été non essentiels tout au long de cette année assez compliqué, donc privés de marchés principal lieu de vente .


L'emballage L’emballage aussi doit être validé par le toxicologue . Que l’on parle de papier, carton, tissu ou… coque de noix de coco. Toute matière qui touchera le précieux savon devra montrer patte blanche. L’emballage chez l’artisan est manuel.



Qu’apporte un savon artisanal à ma peau ?


Un savon, peu importe sa méthode de fabrication, est un détergent. Il va donc éliminer tout ce qui se trouve à la surface de votre peau y compris le sébum qu’elle produit naturellement pour se protéger. La glycérine va permettre à votre peau de garder son humidité naturelle et donc de garder son élasticité (on parle d’hydratation de la peau alors qu’en réalité on préserve son eau !). Ces savons sont surgras c'est-à-dire que toutes les huiles n’ont pas été transformées en savon. Ce surplus d’huile dépose un film gras protecteur . C ' est pour ça que la peau ne tire plus Donc plus besoin de crèmes !!


.

Comment faire la différence entre un savon artisanal et un savon industriel ?


Au niveau de l’étiquette : Mais ce sera le prochain post

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout